Les cheveux crépus et la grossesse


alt="Les cheveux crépus et la grossesse"

Les cheveux crépus et la grossesse, un bouleversement hormonal.

La période de gestation engendre un bouleversement hormonal. Ce dernier va avoir un impact sur la beauté et la vitalité des cheveux.

Les cheveux crépus et la grossesse : Pendant la grossesse

Pendant la grossesse, certaines pourront constater avec plaisir et émerveillement, que leur chevelure est devenue magnifique, vigoureuse, brillante et avec un volume incroyable. Les cheveux qui jusqu’ici étaient fins, secs et cassants, deviennent épais et ne tombent plus ou presque. En conséquence, ils ont véritablement gagnés en longueur et en densité.

Que se passe-t-il ?
Pendant cette période de « gestation », l’organisme produit des hormones œstrogènes en grande quantité. Donc, les cheveux qui auraient dus tomber sont maintenus « artificiellement » en vie car le cycle de vie du cheveu est interrompu.
Tout d’abord, je vous conseille de profiter et frimer un peu avec votre nouvelle crinière. La grossesse vous a fait ce cadeau 🙂 mais malheureusement la tendance s’inversera.

Les cheveux crépus et la grossesse : Après l’accouchement


Après l’accouchement, la modification de l’équilibre hormonal fait chuter la concentration en œstrogène et entraîne une chute de cheveux. Cette alopécie post-partum touche la moitié des femmes et se stoppera quelque mois plus tard. Mais, afin de ne pas l’aggraver, sachez qu’il existe quelques consignes à mettre en pratique.

Les soins et préconisations


Dans un premier temps, n’arrêtez pas d’effectuer vos soins. Au contraire, entretenez-les correctement.
Puis, hydratez bien vos cheveux. Alternez soins protéinés et soins hydratants. Et, n’oubliez pas de sceller l’hydration avec une huile et/ou un beurre.

En prévention, ce qu’il faut éviter !
Attention, évitez l’utilisation d’appareil chauffants. Ne faites pas de coloration chimique (tournez vous vers les colorations végétales), de défrisage, de lissage brésilien ou tout autre traitement chimique. Et, ceci, pendant plusieurs mois post-accouchement. De plus, tout ceci est nocif pour votre bébé. Vous aurez tout le loisirs de vous rattraper plus tard.
Ensuite, manipulez vos cheveux avec douceur et ne tirez pas dessus, en particulier sur les baby hair.

Enfin, votre état de santé nécessitera que vous fassiez régulièrement des bilans sanguins, ce qui permettra de détecter d’éventuelles carences. Les carences en fer, notamment sont responsables de la chute des cheveux.

Pour conclure, je vous préconise de faire une cure de vitamines, dans le but de renforcer vos cheveux.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*