Equilibre hydratation protéines – quelles explications

Soin des cheveux : L’enjeux équilibre hydratation protéines

Garder des cheveux sains est l’objectif permanent à atteindre pour éviter qu’ils s’endommagent, se fragilisent et se cassent (Pousse des cheveux : 10 astuces anti casse). En effet, pour préserver ces longueurs, qui sont des matières mortes non renouvelables, il faut sans cesse réaliser des soins, et adapter sa routine capillaire. Et, plus précisément, établir un équilibre entre hydratation et protéines.

alt=Equilibre hydratation protéines - quelles explications"

Equilibre hydratation protéines – quelles explications ?

Pour empêcher les cheveux de s’abîmer, il faut à la fois les hydrater et leur apporter des protéines. Et, réussir à trouver la balance entre ces 2 apports. Donc, c’est l’équilibre hydratation protéines.

L’hydratation

On distingue l’hydratation interne et l’hydratation externe (cf : Maintenir l’hydratation : Coiffure sans mèches et technique).
Tout d’abord, l’hydratation interne. Ainsi, la meilleure façon d’hydrater ses cheveux est de boire de l’eau, tous les jours, en quantité suffisante.
Puis, l’hydratation externe. Il s’agit d’appliquer sur les cheveux des produits (spray, lait, crème) à base d’eau et d’agents hydratants (aloé vera, hydrolat…). Et, des agents humectant (glycérine, sirop d’agave, miel…) qui vont favoriser et maintenir l’hydratation.
Donc, ce processus d’hydratation, pour être optimale, doit comporter la phase d’hydration interne et externe.

Les protéines

Parce que le cheveu est constitué à 95% de protéine, cette dernière, appelée kératine est indispensable au maintien du cheveu sain (cf : Soin à la kératine – ce qu’il faut savoir). Effectivement la kératine donne force au cheveu et le structure. Donc, un déficit en kératine engendre des cheveux secs, fragiles et cassants.

Il existe 2 types de protéines :
Premièrement, les protéines fortes (high protein). Ce sont des protéines hydrolysés (protéine de riz, de soie, de soja hydrolysés). Ainsi, hydrolyser consiste à réduire les molécules en fragments (tous petits morceaux) afin qu’elles puissent mieux pénétrer la fibre capillaire (cuticules). Donc, plus les molécules seront fragmentés, plus elles seront pénétrantes.
Et, dans la catégorie des protéines fortes, se distinguent les protéines hydrolysées en protéines fortes (collagène, acides aminés).
Puis, les protéines faibles (low protein). Ce sont des protéines aux molécules assez grosses qui pénètrent moins bien les cuticules. On peut citer les œufs, le lait de coco, le yaourt… Par conséquent, il est plus intéressant d’utiliser des protéines hydrolysées.

Comment savoir si votre équilibre hydratation protéines est bon ?

Faire un test sur une mèche de cheveux fraîchement lavée, et l’étirer.
Option 1 : Si le cheveu se casse tout de suite, cela signifie qu’il manque d’hydration. Donc, il faudra effectuer des soins hydratants.
Option 2 : Si le cheveu s’étire assez bien, sans problème particulier, cela signifie que l’équilibre hydratation protéine est bon.
Option 3 : Si le cheveu ne se casse pas, mais est élastique et mou, cela signifie qu’il manque de protéine. Donc, il faudra effectuer des soins protéinés.

Enfin, retenez que les protéines servent à renforcer et structurer les cheveux. Et, l’eau, sert à apporter de l’élasticité aux cheveux.








Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*