Transition : soin des cheveux au retour au naturel

La transition : Une étape déterminante

Parce que la transition est une étape difficile qui peut fragiliser les cheveux, ces derniers méritent une attention particulière, et surtout des soins adaptés. En effet, quelques précautions sont à prendre pour ne pas abîmer les nouveaux cheveux. Ces repousses qui au fil du temps vont s’allonger sont aussi les cheveux qui resteront sur votre tête. Donc, nous allons voir quelles sont les habitudes à adopter pour un retour au naturel réussi. Et, comment gérer 2 textures de cheveux, à savoir des longueurs naturelles et des repousses crépues. Avant tout, nous allons définir ce qu’est la transition.

alt="Transition : soin des cheveux au retour au naturel"
Après une session de démêlage

Qu’est-ce que la transition ?

La transition est le processus, qui va vous permettre, peu à peu de retrouver vos cheveux naturels. Ainsi, en laissant vos cheveux pousser et en stoppant l’utilisation du défrisage ou tout autre produit chimique, vous allez faire cohabiter vos repousses naturelles et vos longueurs défrisées. Il s’agira ensuite, de couper, au fur et à mesure, que vos cheveux poussent, les parties défrisées. Et, ceci, jusqu’à ce que vos cheveux soient totalement naturels. A l’opposé de cette pratique, on distingue le big chop, qui à l’inverse consiste à couper, au même moment, toues les parties défrisées.

Transition : soin des cheveux au retour au naturel – quelles habitudes ?

Hydrater et renforcer

Tout d’abord, le fait de gérer 2 textures est un facteur propice à la casse. Effectivement, un cheveu qui comprend une partie naturelle et une partie défrisée est fragilisé. Donc, il risque de se casser facilement (cf: Pousse des cheveux : 10 astuces anti casse). Il est donc indispensable d’hydrater ses cheveux.

De plus, bien hydrater ses cheveux facilitera le démêlage. En conséquence, le démêlage des cheveux à 2 textures s’effectuera sans trop de casse. Pensez également à démêler avec un peigne à dents large ou avec les doigts.

Puis, il faudra penser à intégrer des soins protéinés, notamment lorsque l’on sent ses cheveux un peu « élastiques ». L’idéal, pour être régulière dans ses soins, est de mettre en place une routine capillaire.

Cessez le recours à tout autre traitement chimique

Dans l’optique de ne pas fragiliser vos cheveux, cessez toute utilisation d’autres traitements chimiques tels que les lissages brésiliens, les colorations, les assouplissants (qui sont des défrisages passifs).

Stopper la chaleur

Autre recommandation importante : Stopper l’utilisation de la chaleur (sèche-cheveux, fer à lisser, fer à boucler…). Parce que la partie défrisée et sensibilisée, il ne faut pas l’agresser davantage avec de la chaleur. Quant aux repousses, il faut éviter de les endommager. Les tenir à distance de la chaleur leur permettront de rester saines.

Faire des coiffures

Afin d’assouplir et de détendre vos cheveux, adoptez des coiffures telles que les tresses, les braid out (=nattes défaites), les bantu knots out (=bantu knot défaits), les twist out (=vanilles défaites). En plus de servir de mises en pli, ces coiffures constituent aussi des alternatives à la chaleur. Pour bien étirer les cheveux, vous pourrez aussi opter pour le wrap.

Autre astuce, privilégiez les coiffures sur cheveux naturels, c’est-à-dire, sans mèches (cf : Maintenir l’hydratation : Coiffure sans mèches et technique). Ainsi, vous pourrez mieux hydrater vos cheveux, car il est essentiel de le faire même lorsque l’on porte une coiffure protectrice.

Faites attention à la composition des produits

Utilisez des produits aux compositions douces (cf: Meilleures marques cosmétiques cheveux crépus). Concernant le shampoing, préférez le sans sulfates (cf: Shampoing : fréquence de lavage et recommandations).

Bon à savoir !

Etant donné que la phase de pousse est variable d’un individu à l’autre, la durée de la transition ne pourra pas être la même pour toutes les personnes. Il n’est donc pas possible de définir de durée type. Donc, il est préférable de déterminer, au préalable, combien de temps vous laisserez vos cheveux en transition (3 mois, 6 mois, 1 an,…).

Armez-vous de patience, soyez douce au moment du démêlage, et bon courage 😉





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*