Comment mettre en place une routine capillaire


Pour arborer de beaux cheveux, il est essentiel d’en prendre soin, à travers différentes étapes et protocoles de soins.

alt="Comment mettre en place une routine capillaire"

Routine capillaire : Définition et objectifs

Afin de bien prendre soin de ses cheveux, il est important de définir et mettre en place, ce que l’on appelle une routine capillaire. Nous allons voir dans cet article qu’est-ce qu’une routine capillaire ? A quoi sert-elle ? Et comment mettre en place une routine capillaire ?

Qu’est-ce qu’une routine capillaire ?

Une routine capillaire se définit comme l’ensemble des gestes et habitudes répétées, de façon régulière, pour prendre soin de ses cheveux.

Quels sont les objectifs?

Tout d’abord, l’objectif principal est d’entretenir ses cheveux. Et, plus précisément, de permettre aux longueurs et au cuir chevelu de rester propre et assainit. Mais aussi, aux cheveux de maintenir leur hydratation, d’être souples, malléables, éviter l’emmêlement… De plus, un bon entretien permettra de les fortifier, d’éviter la casse, et par conséquent, de retenir la longueur (cf : Pousse des cheveux : 10 astuces anti casse).

Pour quelles conséquences ?

Donc, c’est par des gestes simples et répétitifs (en complément d’une alimentation équilibrée ; cf: Pousse des cheveux – Top 5 des aliments à consommer), qu’il sera possible d’obtenir ou préserver des cheveux en « bonne santé ».
Ainsi, quand on parle de « cheveux en bonne santé », cela se passe au niveau du cuir chevelu, car c’est un tissu vivant. En effet, il doit y avoir un renouvellement des follicules pileux. A propos des longueurs, ce sont des matières mortes qui ne peuvent se renouveler. Par conséquent, il faut veiller à en prendre soin. De plus, il ne faut pas les altérer (traitements chimiques, chaleur…).

Comment mettre en place une routine capillaire – Quelles sont les bases ?

Donc, pour optimiser le capital beauté des cheveux, voici les 3 éléments clés de bases, à adapter et personnaliser en fonction du type de cheveu et des ses besoins : Hydrater, nourrir, fortifier.

1 – Hydrater

Hydratation interne
Tout d’abord, un des points importants est l’hydration. En premier lieu, l’hydratation interne (cf : Hydrater ses cheveux crépus, frisés : La meilleure technique). Afin de permettre à l’organisme de fonctionner correctement, il est indispensable de boire de l’eau chaque jour (hydrater son corps de l’intérieur). Cette eau est nécessaire à la beauté des cheveux. En effet, elle va transporter les nutriments vers les cellules. Elle est donc primordial pour de belles repousses et le renouvellement des follicules pileux. De plus, boire de l’eau, permettra d’éviter que les cheveux soient ternes (cf : Cheveux ternes – Comment donner de la brillance), fragiles, secs et cassants.

Hydratation externe
Dans un second temps, l’hydratation externe. Il s’agit d’appliquer sur ses cheveux des produits hydratants (produits liquides ou crémeux : lotions, laits ou crèmes capillaires), contenant de l’eau et des agents hydratants. Car l’eau, seule, n’hydrate pas. C’est pourquoi, cette dernière doit être associée à des agents hydratants (la glycérine : agent hydratant et humectant ; les polysaccharides : sucres naturelles permettant d’augmenter la teneur en eau …). Ainsi, l’eau va agir comme un vecteur pour transporter les agents hydratants sur les cheveux. Et, ces agents hydratants vont permettre d’attirer et de retenir l’eau. Possibilité d’appliquer les lotions, laits et/ou crèmes capillaires le soir au coucher avant la mise en pli.

Autres produits hydratants, les masques capillaires. Possibilité de les appliquer en co-wash ou wash and go entre 2 shampoings.

2 – Nourrir

Puis, en complément de l’hydratation, il faudra nourrir et sceller l’hydratation sur les cheveux, avec une huile végétale, un beurre végétal… (corps gras). Attention à ne pas avoir la main trop lourde, au risque de saturer le cuir chevelu. Et, rendre les cheveux ternes, secs, et par conséquent cassants. Après le shampoing (cf : Shampoing : fréquence de lavage et recommandations), appliquer la lotion et le lait/crème capillaire et sceller avec le corps gras. Entre les shampoings, pour éviter l’excès de gras, inutile de sceller après l’hydration.

2 – Fortifier

Enfin, une autre étape consistera à fortifier les cheveux à l’aide de protéines. Par conséquent, le cheveu sera structuré et maintenu en bon état.

En conclusion, retenez qu’une routine capillaire (gestes, soins, produits utilisés, fréquence…), pour être efficace, doit être adaptée au type de cheveux, mais aussi à l’environnement de la personne ; Et non calquée sur celles des autres.
Enfin, il convient de faire attention aux produits que vous utilisez et de ne pas en mettre trop (cf : Meilleures marques cosmétiques cheveux crépus). Observez vos cheveux pour répondre à leur besoin.

SUIVEZ-MOI SUR LES RESEAUX SOCIAUX :
Facebook : https://www.facebook.com/edraConseil.fr/
Instagram : https://www.instagram.com/edraconseil/
Twitter : https://twitter.com/FranziNiclette









Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*